25 ans de Maastricht. La réforme des traités ou le CETA comme réponses au repli ? – SOMMAIRE DE L’ÉMISSION DU 15 FÉVRIER

 

AU SOMMAIRE DE L’ÉMISSION FRANCOPHONE – EUROPHONICA

Défense des lanceurs d’alerte, les Eurodéputés persistent et signent

Analystes, informaticiens, scientifiques et avant tout citoyens. Ils sont la peur des entreprises, banques et administrations. Les lanceurs d’alertes risquent gros au nom de la vérité : harcèlement judiciaire, prison, exil, dépression. Sans statut juridique précis ils sont généralement poursuivis par les groupes dont ils ont dénoncés les pratiques.

Depuis plusieurs mois, l’Union Européenne débat pour la mise en place d’une loi protégeant ces lanceurs d’alertes des répercussions de leur dénonciation. Cette loi tarde pourtant à se mettre en place. Pour en parler, l’eurodéputé français Patrick le Hyaric (GUE) sera l’invité d’Europhonica.

L’Europe post-Trump en quête de nouveaux partenaires commerciaux

Pourquoi l’Union Européenne s’apprête à signer le controversé traité de libre échange avec le Canada, le CETA, ou Comprehensive Economic and Trade Agreement ? Alors que certains parlements et de nombreuses personnalités politiques se mobilisent contre sa mise en place, ce traité commercial paraît concentrer des intérêts stratégiques pour l’avenir de l’Union, à l’heure où les Etats-Unis ferment leurs portes, où l’Europe et la Russie ne semblent plus s’entendre.
L’analyse de notre chroniqueuse Estelle.

L’impossible réforme institutionnelle comme sortie de crise possible

Guy Verhofstadt, eurodéputé belge (ALDE) a présenté ce mardi un rapport appelant à réformer les institutions européennes. Face aux crises qui plombent l’Union, quelques irréductibles fédéralistes se battent pour donner plus de pouvoir aux institutions, en créant un ministre des finances européen par exemple.

Une vision des choses qui ne plaît pas à tout le monde dans l’hémicycle européen. Si tous s’accordent à dire que l’UE brûle, comment éteindre l’incendie ? Nous en discutons avec Sylvie Goulard, eurodéputée ALDE et, elle-aussi, fédéraliste convaincue.

Réforme du marché carbone européen, faites vos jeux

L’Union Européenne continue de se demander comment réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les engagements pris lors de la COP 21 et d’atteindre les objectifs de l’UE en la matière à savoir : réduire d’au moins 40% les émissions nationales de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Depuis 2010, l’UE transforme les émissions de CO2 en produits quelconques que l’on peut acheter et vendre sur le “marché carbone”. Définition et enjeux de ce marché méconnu où l’on échange des “droits à polluer”, signée par notre chroniqueuse Jeanne.

Le 7 février 1992 naissait le traité de Maastricht

Il y a 25 ans l’Union signait le traité de Maastricht. À l’époque, les 12 États-membres de l’UE posaient les bases d’une monnaie commune. C’était le 7 février 1992. Notre chroniqueur sonore Maxime a bidouillé un petit cadeau d’anniversaire.

L’équipe francophone cette semaine:

– Cécile Pollart, rédaction générale, Radio Campus Besançon

– Jeanne Roy, chroniqueuse, Radio MNE Mulhouse

– Wilfried Devillers, rédacteur, Radio MNE Mulhouse

– Maxime Fassiotti, chroniqueur/rédacteur, Radio Campus Paris

– Elie Guckert, rédacteur, Radio Campus Lorraine

– Estelle Lapp, chroniqueuse, Radio RBS Strasbourg

– Victorine Gay, live tweet, Radio Campus France